Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/01/2008

Un homme solitaire et efficace

Il  était très détendu, relax, « cool »,  flegmatique, imperturbable, pas bavard. Mais quand il agissait, c’était avec une remarquable efficacité.

Né en 1930, Steve MacQueen  eut une adolescence difficile, exerça divers métiers : matelot, groom, bûcheron, s’engagea pour trois ans dans les Marines.

Quand le succès vint à lui, il fut immense. Il le dut à son rôle de chasseur de primes – armé d’une Winchester sciée -  dans le feuilleton télévisé  « Au nom de la loi ».

Il passa ensuite au cinéma et recueillit bien des suffrages avec le film «  La Proie des Vautours ».

Il avait épousé en novembre 1956, l’actrice Neile Adams.

Encore mille bravos pour  « Les sept Mercenaires », qui sur une musique inoubliable, raconte comment sept cow-boys décidés, courageux et généreux débarrassent une petite ville et ses pauvres gens sans défense, des méfaits de mauvais et méchants brigands.

Steve MacQueen s’avéra remarquable aussi dans «  La Grande Evasion  »,  « Le Kid de Cincinnati », « Nevada Smith », «  La Canonnière du Yang-Tsé »,  « L’affaire Thomas Crown » ainsi que dans « Bullit » où il assume les plus grands risques en tant que chauffeur- acteur-cascadeur dans les rues pentues de San Francisco.

Dans « L’affaire  Thomas Crown », il incarne un milliardaire qui organise un hold-up.

En 1980, Steve MacQueen mourut  à 50 ans, d’un cancer du poumon.

Lord Jim

16:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.